Filet de dinde

1 kg

Champignons parfumés secs

80 g

Crème fraîche liquide

20 cl

Sel, poivre du moulin

A volonté

Carottes

5

Champignons de Paris

3 géants

Oignons grelots

20

Vin blanc

25 cl

Eau

¾ litre

Fond de sauce (jus de rôti, sauce forestière, etc…)

3 c à café

Pousses de bambou

1 boite

Oignon nouveau

1

Pois gourmands

100 g

Sauce de soja

2 c à soupe

Pâtes chinoise

1 paquet

Spaghetti pour le décor

6

Faire tremper les champignons dans de l’eau chaude après les avoir bien rincé plusieurs fois.


16_09_07_002







Sur le dessus du filet couper 5 à 6 escalopes, faire attention de ne pas les percer.

Mettre une à une les escalopes entre une feuille de cuisson, et les aplatir avec un couteau large, c’est pour les rendre le plus fin possible.

Poser les, les unes à côté des autres, en les faisant chevaucher légèrement.

16_09_07_001







Couper en petits cubes le reste de viande, se sera pour faire la farce.

Bien égoutter les champignons, vous pouvez les essorer dans un torchon, cela va très bien.

Réserver une petite poignée.

Dans votre hachoir, mettre la viande coupée, les champignons, sel et poivre et bien mixer pour avoir une pâte fine.

Ajouter doucement la crème par l’orifice.

16_09_07_003

Étaler cette masse sur les escalopes, ajouter par-dessus le reste de champignons, puis rouler le tout en vous aidant de votre feuille de cuisson.

Bien serrer le tout, puis couper en morceaux.

16_09_07_010







Faire fondre un beau morceau de margarine, saler et poivrer, puis faire colorer les rouleaux de viande.

Les mettre ensuite dans un plat allant au four.

Éplucher et couper les carottes, les faire revenir dans la poêle qui a servi à la viande, ajouter les oignons grelot puis les champignons coupés.

Quand le tout est bien coloré, verser sur la viande dans le plat allant au four.

Verser ensuite le vin blanc dans la poêle, bien laisser bouillir quelques instant, ajouter ensuite l’eau et les fonds de sauce.

Moi je mélange toujours plusieurs fonds, je trouve que le goût est meilleur, mais chacun peut choisir ce qu’il préfère.

16_09_07_016

Verser ensuite sur la viande, bien couvrir le plat et cuire au four 1 heure environ à 170°.

Pendant ce temps préparer la garniture, comme j’ai pris des champignons chinois dans la farce, j’ai choisi des pâtes chinoises et des pousses de bambou pour accompagner le plat.

J’ai coupé très fin chaque pousse de bambou, zhom’ ne les aimant pas de trop, cela passe mieux.

Faire fondre de la margarine dans une poêle, ajouter les pousses, émincer l’oignon et ajouter de suite, laisser confire un peu, ajouter ensuite les pois gourmands, verser la sauce de soja, bien remuer.

(la prochaine fois je n’ajouterais les pois gourmands que plus tard, car ils ont pris la couleur du soja, et du coup je n’avais plus le joli côté vert que j’aurais voulu).

Faire tremper dans de l’eau bouillante salée pendant 4 mn les pâtes, les égoutter et les ajouter aux légumes, bien mélanger et garder au chaud.

Pour la décoration, j’ai choisi des spaghetti que j’ai fait griller à sec dans une poêle, bien surveiller pour ne pas les brûler.

J’ai choisi deux façon pour le service, pour mon zhom’ j’ai coupé le rouleau de viande en trois tranches, la présentation est très belle comme cela,

16_09_07_038







L’autre assiette qui était pour moi j’ai laissé la viande en entier, je trouvais tout compte fait que c’était pas mal aussi.

Je vous laisse donc le choix de la présentation.

J’ai pensé aussi que je pourrais faire cuire le rouleau de viande en entier et le couper ensuite pour pouvoir faire des tranches plus fines, et surtout pouvoir adapter à l’appétit de chacun. Mes morceaux étaient un peu gros, et nous n’avons pas réussi à les finir.

Je me suis inspirée pour cette recette d’une vidéo que j’ai vu sur le net, hélas je ne me souviens plus où !!!!!

En plus j’ai du changer pas mal de chose, car je n’avais pas pris de note, j’ai donc juste retenu l’idée du rouleau de viande, si je ne me trompe, la recette originale était avec des cèpes, cela nous laisse donc un vaste choix pour changer le goût du plat, mais en gardant l’idée.

A vous de jouer, et si vous avez essayé n’oubliez pas de me le dire, merci d’avance.

16_09_07_036